Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Le sport pour se démarquer des addictions

30 novembre 2015

Next rallyDans le cadre du Dahlir santé, plusieurs bénéficiaires de l’ANPAA prennent part à des séances sportives encadrées en Haute-Loire par le CODEP GV, et ce pour la troisième année. « Il s’agit d’une vraie découverte d’activités. Ils découvrent un goût de l’effort qu’ils ne connaissaient pas jusque-là » note Margaux Amate, éducateur sportif de la Gym volontaire.

« Ils ne se sentent pas abandonnés »

« Si il y en a qui se sentent bien psychologiquement, ils peuvent alors être orientés vers une seconde phase, l’intégration via le Dahlir ». Actuellement, ces séances hebdomadaires concernent une dizaine d’inscrits. Des personnes qui présentent toutes sortes d’addictions, de l’alcool aux problèmes de souffle et « qui ont besoin de reprendre confiance en eux, par une remise en forme douce » précise Sylvia Mercadier, infirmière à l’ANPAA, qui salue l’action du Dahlir : « Il y a un suivi, et les personnes ne se sentent pas abandonnées ».

L’ANPAA EN HAUTE-LOIRE

Basketball player dribblingL’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) compte trois antennes en Haute-Loire : une au Puy-en-Velay, une à Brioude et une à Yssingeaux. Le domaine d’action de l’ANPAA couvre aujourd’hui l’ensemble des addictions : usage, usage détourné et mésusage d’alcool, tabac, drogues illicites et médicaments psychotropes, pratiques de jeu excessif et autres addictions sans produit. Actuellement, 700 personnes sont suivies en Haute-Loire, encadrées par une dizaine de professionnels de santé.

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Jordan Sarrou présent pour la remise d'un tandem à l'APF

Le conte prêt pour Noel !