Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Aidez à financer l’édition d’un conte qui va expliquer le handicap aux enfants

22 mai 2015

POUR NOUS AIDER : CLIQUEZ ICITw_crowd_conte

Présentation du projet

Aidez le DAHLIR à financer les 400 premiers exemplaires d’un conte pour enfants sur la notion de handicap. L’auteur Edgar Orray et l’illustratrice Amélie Clavier signent un conte merveilleux et invitent avec une grande finesse ses jeunes lecteurs à comprendre ce qu’ils perçoivent comme une différence.
« Le soleil sous les branches », un conte qui forge l’optimisme et invite à s’ouvrir au monde.

Uben-2.0-300dpin mot sur le conte ?
Benjamin fait sa rentrée. Il a l’air rêveur seul dans la cour sous le grand marronnier. Quand il est fatigué, il dessine…

« Je voulais écrire une histoire légère comme une feuille pour parler de ces différences si lourdes à porter parfois.
Montrer que l’important pour la compréhension et l’accompagnement réside souvent dans le regard que l’on pose sur l’autre.
Aussi ai-je d’abord choisi de parler d’un petit garçon qui se construit un peu seul au milieu des autres. Puis parce qu’à l’heure de l’enfance tout est curiosité et appétit de l’autre, les regards vont changer, il ne sera plus seul et c’est un beau début…
Cette histoire est celle d’un enfant qui va à l’école, qui a des difficultés.ben-feuilles
Cette histoire est celle d’un enfant qui grandit, fait de talents en devenir.
Cette histoire est celle d’un enfant qui se confronte à d’autres enfants, apprenant à vivre ensemble.
Cette histoire est celle d’un enfant.
Aidez le soleil à percer sous les branches… Soutenez nous ! »
Edgar Orray

A quoi servira l’argent collecté ?
Pour réussir le lancement du conte « Le soleil sous les branches », nous souhaitons éditer 1000 exemplaires pour la période de Noël 2015.
Nous vous sollicitons pour financer 40% des 7400 €.

60% sont déjà financés par le Département de la Haute-Loire, la ville du Puy-en-Velay et des partenaires privés.
Voici la répartition des 2960 € que vous pouvez nous aider à financer :
– 360 € : travail graphique par l’illustratrice ;
– 120 € : supports de communication (roll-up, autocollant, marque-pages) pour une soirée de lancement ;
– 240 € : séance promotionnelle et frais de déplacements de l’illustratrice ;
– 240 € : organisation de 3 soirées de promotion du conte ;
– 2000 € : impression des 400 premiers exemplaires.

POUR NOUS AIDER : CLIQUEZ ICI

 

 

 

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Une journée avec Eglantine EMEYE

Une équipe DAHLIR au Raid O'bivwak 2015