Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Formation au handicap pour les centres de loisirs

30 janvier 2018

Deux jours pour sensibiliser et former au handicap dans les centres de loisirs

 

Durant deux journées, dans les locaux de Môm’en loisirs, à Pérignat sur Allier,  se sont rassemblés près d’une vingtaine de professionnels de l’animation.

 

“Soutenir et développer l’inclusion des enfants en situation de handicaps dans les centres de loisirs et accueils périscolaires”.

C’est l’objectif proposé au travers de ces deux journées de formation organisées par Marion Sidea, chargée d’accompagnement de l’association DAHLIR*, en lien avec les partenaires institutionnels. **

 

Les participants, dans leur ensemble, sont déjà engagés dans l’accueil d’enfants en situation de handicap. Cependant, certaines difficultés les rendent parfois mal à l’aise.

Ces deux jours de formation ont pu leur donner des pistes afin d’envisager des stratégies efficaces.

L’une d’entre elle est la Demande d’Accompagnateur Supplémentaire (DAS).

 

Il s’agit de renforcer l’équipe d’animation déjà présente sur le centre de loisirs par le recrutement d’un animateur supplémentaire. Celui-ci va aider l’enfant à trouver sa place parmi le groupe d’enfants et  permet à ces derniers de mieux le comprendre durant les activités.

 

Ce Dispositif porté par le DAHLIR est financé conjointement par la CAF, la  MDPH et la DDCS 63.

 

« Ne plus être seul dans l’accompagnement des difficultés de l’enfant permet aussi de faire déculpabiliser les parents » témoigne Dominique, maman d’une enfant diagnostiquée autiste et animatrice pour enfants en situation de handicap en centre de loisirs.

 

Le Centre Ressource Autisme et le service Basse Vision, présents lors de ces journées, ont également affirmé leurs disponibilités en support de l’accompagnement de ces enfants.

 

« Un enfant en situation de handicap est avant tout un enfant comme un autre » exprime Maria, responsable service enfance jeunesse et Directrice d’un centre de loisirs.

 

Enfin Hugo, responsable de l’accueil des 11-15 ans dans une municipalité confie avoir plus d’aisance sur ce sujet grâce à la formation car «finalement il n’y a pas de solution type c’est ensemble que nous trouvons les gestes adaptés au confort de tous. »

 

DAHLIR * Dispositif d’Accompagnement du Handicap vers des Loisirs Intégrés et Réguliers

Partenaires** DDCS 63, CAF, MDPH du Puy-de-Dôme.

 

Plus d’informations sur : www.dahlir63.fr | contact@dahlir.fr

 

Rédigé par Franck
Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Quand la différence devient poésie... à Issoire

L’exposition “Hein ? Différence !” découverte par les salariés de SANOFI