Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Une nouvelle saison commence !

20 août 2013

Pouvoir pratiquer des loisirs lorsque l’on souffre d’un handicap est un excellent vecteur d’intégration et de réhabilitation. C’est aussi un moyen de cultiver le lien social entre personnes en situation de handicap et personnes valides. Le DAHLIR vise donc à rendre plus accessible l’accès aux loisirs pour les personnes atteintes d’un handicap, qu’il s’agisse d’adultes ou d’enfants, et quel que soit le type de handicap.

Un dispositif adapté à la demande.

Le dispositif aura permis d’accompagner près de 700 personnes sur l’ensemble de la Haute Loire. Un protocole d’accompagnement  précis (préparation, de suivi), permet de faciliter l’intégration. Le DAHLIR repose sur une démarche partenariale unique en France. L’accueil des personnes porteuses de handicap dansles structures ordinaires ne peut se faire sans une mise en réseau des différents acteurs (parents, enfants, établissements et associations du médico-social, bénévoles associatifs, éducateurs sportifs, éducateurs spécialisés, MDPH, PMI, réseau des assistantes sociales, Commission Départementale du Jeune Enfant, CAF, Inspection Académique, municipalités, communautés de communes, Conseil Général, Etat…). Ce maillage institutionnel et géographique permet le décloisonnement, l’information et surtout la confiance mutuelle. Ce réseau, en mettant de l’huile dans des rouages existants, permet d’optimiser le fonctionnement de chacun sans investissement supplémentaire.

Une offre multicarte

Aujourd’hui prés de 100 associations sont partenaires du DAHLIR. Il est possible de pratiquer une activité sportive mais aussi des activités artistiques ou intégrer un accueil de loisirs .

N’hésitez pas à nous contacter

Crédit Photos : Michel TAFFIN – Site Internet
Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Une année de pratique intégrée...

Des nouvelles des vacanciers dans le Cantal