Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Les vacances de Charly au centre de loisirs

23 octobre 2018

Vélo, dessin, écriture, jeux aquatiques, visite de la ferme…

Autant profiter des vacances pour pratiquer ses activités préférées !

Et ce n’est pas Charly, sept ans, qui nous dira le contraire.

Depuis trois ans, le centre de loisirs de la communauté de communes Dômes Sancy Artense l’accueille durant les vacances scolaires. Et les progrès sont là.

Accueillir Charly dans les meilleures conditions possibles

 

“Chacun a amené sa pierre à l’édifice. C’est ce qui a permis à Charly de réaliser des progrès importants”, résume le papa de Charly.

 

Depuis trois ans, Charly se rend régulièrement au centre de loisirs de la communauté de communes Dômes Sancy Artense. Atteint de troubles du spectre autistique, il avait des difficultés à jouer et échanger avec d’autres enfants.

 

Ses débuts au centre de loisirs ont été un peu compliqués. Charly avait du mal à suivre certaines consignes et évoluait seul, même durant les activités collectives. Très vite l’équipe du centre de loisirs s’est mobilisée afin de proposer un accueil adapté à ses besoins.

 

“Au vu de ces difficultés, il était nécessaire d’avoir un animateur supplémentaire au sein de l’équipe d’animation, explique Madame Védrines, Directrice du centre de loisirs. Cette personne fait le lien entre Charly et le reste du groupe. Au départ, nous échangions peu avec les parents de Charly. Nous n’osions pas forcément évoqué le sujet.”

 

Début 2017, elle a participé à une formation organisée par la DDCS sur le thème “L’accueil d’enfants en situation de handicap dans les ACM”. Une chargée d’accompagnement DAHLIR est intervenue afin de présenter le dispositif. Madame Védrines a présenté le dispositif aux parents de Charly, en vue d’organiser une rencontre avec les acteurs du projet.

 

Un projet où chaque acteur a sa place.

 

Cette première rencontre entre les parents de Charly, le centre de loisirs et le DAHLIR a permis à tous de communiquer.

“La communication, c’est la clé de tout, rappelle le père de Charly. Le CMP participe également à ces rencontres. Ainsi chacun amène des “billes” pour faciliter l’accueil de Charly. À la fin des journées au centre, l’animatrice supplémentaire prend le temps de discuter avec nous. Nous pouvons lui expliquer, la guider afin de l’aider à comprendre davantage certaines réactions de Charly.”

 

Désormais Charly fait partie du groupe des 7-9 ans au centre de loisirs. Il s’adresse davantage aux autres enfants et sa crainte s’estompe de jour en jour. De beaux progrès dont se réjouit la directrice du centre de loisirs ainsi que Martine BONY, Maire de Vernines et membre de la Communauté de Communes.

 

“En créant un ALSH sur la Communauté de Communes, les élus se sont engagés à accueillir tous les enfants de notre territoire.

Nous avons aussi le devoir dans la mesure du possible, d’accueillir les enfants en difficulté sociale, avec des problèmes de santé (PAI) et aussi bien entendu en situation de handicap.

Nos animateurs sont sensibilisés à l’accompagnement de ces enfants en milieu ouvert.

L’accueil de tous et le respect de chacun est notre objectif principal dans la politique enfance-jeunesse que nous menons.”

 

“L’accompagnement du DAHLIR nous a conforté dans un premier temps sur la nécessité d’avoir un renfort d’équipe pour l’accueil de Charly, rappelle la directrice.  Au delà de ça, c’est surtout son rôle de facilitateur d’échanges entre chaque acteur du projet qui a permis cette progression dans le projet de Charly. Il n’y a aucun souci au niveau de son intégration. Il est sorti de sa coquille et exprime ses craintes, ses envies, ses joies…”

 

“Bref, tout ce qui fait la richesse d’un être humain”, conclut son papa.

 

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Un accompagnement sportif pour les stagiaires de l'E2C

Anaïs responsable territoriale DAHLIR 63