Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Eglantine EMEYE va signer la préface du conte « Le soleil sous les branches »

4 juin 2015

dahlir-encompany-emeyeDepuis maintenant 2 mois l’association travaille sur un conte destiné aux enfants. L’idée est d’amener petits et grands à parler de la différence, de se poser des questions, de voir le handicap différemment. Eglantine EMEYE nous fait l’honneur de signer la préface du conte « Le soleil sous les branches ». Ce soutient nous encourage a aller encore plus loin.

Pour aider à la réalisation de projet direction la plateforme HELLOASSO On compte sur vous !

« Le soleil sous les branches », un conte qui forge l’optimisme et invite à s’ouvrir au monde.

« Je voulais écrire une histoire légère comme une feuille pour parler de ces différences si lourdes à porter parfois.

Montrer que l’important pour la compréhension et l’accompagnement  réside souvent dans le regard que l’on pose sur l’autre.

Aussi ai-je d’abord choisi de parler d’un petit garçon qui se construit un peu seul au milieu des autres. Puis parce qu’à l’heure de l’enfance tout est curiosité et appétit de l’autre, les regards vont changer, il ne sera plus seul et c’est un beau début…ben-2.0-300dpi

Cette histoire est celle d’un enfant qui va à l’école, qui a des difficultés.

Cette histoire est celle d’un enfant qui grandit, fait de talents en devenir.

Cette histoire est celle d’un enfant qui se confronte à d’autres enfants, apprenant à vivre ensemble.

Cette histoire est celle d’un enfant.

Aidez le soleil à percer sous les branches… Soutenez nous ! »

Edgar Orray

DAHLIR TVEglantine EMEYE en quelques mots :

À 26 ans, Églantine Éméyé fait ses premiers pas à la télévision. Canal+ lui donne sa chance. Elle devient miss météo puis chroniqueuse dans l’émission « Nulle part ailleurs », présentée alors par Alexandre Devoise. Églantine Éméyé rejoint France 2 en 2001 pour coanimer les émissions « Fallait y penser » et « Savoir plus sciences », aux côtés de Jérôme Bonaldi. Forte d’une popularité croissante, elle présente aussi un programme court intitulé « Question de mobilité » après le JT de 20 h de France 2. À partir de 2006, elle est sur Arte pour animer le magazine « Chic ». Sur TF1, elle coanime aussi, en 2007, diverses émissions de divertissement aux côtés de Benjamin Castaldi, Jean-Pierre Pernaut ou Julien Courbet. Parallèlement, elle gagne ses galons de comédienne en participant à plusieurs pièces de théâtre. Églantine Éméyé revient finalement sur le service public aux côtés de Julien Courbet dans « Service maximum » sur France 2, et de Marcel Rufo dans « Allô Rufo » sur France 5. Sur cette même chaîne, elle présente en 2012 six épisodes d’une série documentaire, « 200 km à la ronde », et remplace ponctuellement Alessandra Sublet dans « C à vous ».

Côté vie privée, Églantine Éméyé donne naissance à Marco en 2002 et à Samy en 2005. Le cadet est rapidement diagnostiqué autiste et polyhandicapé. Elle s’investit dans la création de l’association « Un pas vers la vie », et réalise un documentaire sur le combat qu’elle mène avec son fils, diffusé au Puy en Mai 2015.

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Le DAHLIR recrute sur le Puy de Dôme.

Collecte de vetements et matériel de sports