Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

La rétro DAHLIR 2015 !

30 décembre 2015

JANVIER

Une marraine recorwoman de France !

Samedi 10 janvier, notre marraine Marion Fiack a réussi un véritable exploit en battant le record de France du saut à la perche, détenu depuis 9 ans par Vanessa Boslak. Elle améliore alors le record de France d’un petit centimètre, le passant à 4m71 (ancien record 4m70).
En septembre, Marion a franchi avec succès un autre obstacle… en devenant salariée de l’association Dahlir dans le Puy-de-Dôme.

Dahlir en cuisine : au tour des juniors !

Dans la bonne humeur, le premier concours Dahlir en cuisine juniors s’est déroulé mercredi 28 janvier, à l’Atelier des chefs de Guillaume Fourcade, au Puy-en-Velay. Une manifestation directement inspirée de celle organisée quelques mois auparavant pour les adultes. Le pâtissier Yann Sabot était aussi de la partie pour, au final, une très belle journée pour tous ces apprentis pâtissiers qui, en binôme, ont goûté aux joies de la cuisine…

FEVRIER

Match de gala au Palais des sports

Le Puy-en-Velay a accueilli jeudi 19 février un match de la très convoitée de la coupe de la Ligue de handball féminin, entre Toulon et Issy / Paris. Et c’est Margaux, intégrée via le Dahlir au club du Handball olympique Le Puy / Chadrac (HOPC), qui a donné le coup d’envoi fictif de la rencontre…et ce n’est pas tout puisque la Dahlir TV avait, pour l’occasion, déplacé son plateau au Palais des sports ! Plusieurs invités se sont succédé au micro : Laurent Wauquiez, député- maire du Puy en Velay, Stéphane Depeyre président du HOPC, Hervé Gimbert président de Saint-Germain Blavozy handball , Christian Eymard président du Comité de handball de Haute Loire et Anne Seigneur vice présidente de la Ligue d’Auvergne de handball…

AVRIL

Bienvenue Jordan !

C’est avec une grande joie que la famille du Dahlir accueille JordanSarrou baruch Sarrou (ici en photo avec Pierre-Emmanuel Baruch, directeur du Dahlir) parmi ses nouveaux parrains. Le jeune vététiste monistrolien est promis à un bel avenir .. à commencer par une qualification aux Jeux olympiques en 2016 ? «  Je suis très heureux de pouvoir intégrer le DAHLIR, car c’est une association créée en Haute-Loire qui a pour but de s’étendre dans les régions limitrophes. En effet, avec ce concept unique, le DAHLIR a pour objectif d’intégrer au mieux les personnes en situation d’handicap, à des activités ordinaire. Ce qui me plait vraiment, c’est le fait que ces personnes se sentent bien, et qu’elles n’est pas à ce soucier de leurs faiblesses, qu’elles s’intègrent au mieux avec des personnes ordinaires. J’ai souhaité rejoindre cette association car elle mérite de grandir. Le suivi, l’accompagnement de ces personnes est un vrai atout pour le milieu de l’handicap. J’encourage donc toutes les personnes à s’informer sur ce dispositif d’accompagnement qui est la clef d’intégration des personnes en situation d’handicap ».

Un concours photos avec Philippe Boussaud !

A partir du 24 avril et jusqu’au 10 Juin 2015, un concours national de photographies est lancé par le Dahlir avec pour thème : «Handicaps et mixité ». Ce concours est parrainé par Philippe Boussaud. Le principe de ce concours est de permettre à chacun d’exprimer avec sa sensibilité et ce qu’évoque pour lui l’inclusion des personnes en situation de handicap dans notre société.

 

MAI

 

La venue d’Eglantine Eméyé

A l’initiative du Dahlir, le documentaire d’Eglantine Emeyé diffusé au Ciné Dyke du Puy-en-Velay mardi 26 mai « Mon fils, un si long combat », a remporté un vif succès. Présente au Puy pour l’occasion, Églantine Eméyé raconte dans ce film son quotidien de mère et celui de son fils polyhandicapé.

 

JUIN

La tête dans les étoiles…

Mathys, Émile, Mathieu, Élodie, Jeanne, Anaïs et Audrey avait rendez vous à Loudes, samedi 18 juin, pour une séance de parachute ascensionnel. Une journée qui a pu voir le jour grâce au Kiwanis et le para-club de Loudes.

 

 

 

AOÛT

C’est fort de boyards !

Pour la première fois, une association auvergnate a l’honneur de défendre ses chances dans le célèbre jeu télévisé. Le 14 août, Gil Alma, Elsa Fayer, Anais Delva, Louisy Joseph, Marc Antoine le Bret et Sidney Govou ne vont pas que faire de la figuration. Grâce à leur prestation, ils permettent à l’association d’empocher 20940 euros ! Une coquette somme et une belle exposition sur France 2, à une heure de grande écoute : près de 2,2 millions de personnes étaient alors devant leur télévision.

 

 

 

SEPTEMBRE

Nouveaux bureaux pour le Dahlir 63 !

C’est la rentrée.. et avec elles, des demandes d’intégration qui explosent dans le Puy-de-Dôme. Cet été, un premier accompagnement a pu voir le jour en centre aéré.. et c’est Amélie, jeune fille de 5 ans, qui en a bénéficié. La toute fraîche équipe du Dahlir 63 ne chôme pas en ce mois de septembre et a désormais pris ses quartiers à l’Epicentre Cowork, 5 rue Saint-Dominique à Clermont-Ferrand.

Kafétien Gomis rejoint le Dahlir !

Ses jambes sont des ressorts… et il rejoint lui aussi la famille des parrains du Dahlir. Kafétien, 35 ans,  est un spécialiste du saut en longueur. Âgé de 35 ans, il n’est pas en pré-retraite puisqu’il a battu son record, durant cet été 2015 à 8m26 ! Sa récente troisième place au championnat d’Europe à Zurich, le met en bonne place pour être dans les potentiels médaillables aux Jeux Olympiques de Rio qui se dérouleront en août 2016… « Je suis ravi et honoré de soutenir le Dahlir dans leurs actions. Je connais l’importance du sport et d’une activité physique dans la vie de chacun. Pour ma part le sport m’a permis de me construire en tant qu’homme. Aujourd’hui ce n’est pas le handicap des personnes qui les empêchent de s’épanouir dans le sport mais plutôt notre société qui garde toujours des peurs ou un sentiment d’incapacité pour les intégrer dans le milieu ordinaire. C’est pour cela que l’action du Dahlir est importante et que je souhaite apporter ma faible contribution en soutenant leurs actions et en devenant parrain ».

 

OCTOBRE

La petite Luce et la musique, un coup de foudre !

En cette rentrée 2015, la petite Luce, 7 ans, figure en groupe d’éveil musical à l’Atelier des arts de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay. Un suivi régulier de son apprentissage a été instauré depuis le début. « Nous discutons souvent par mail avec l’équipe du Dahlir. C’est réactif » décrit, soulagée, sa maman qui ajoute :  « Par le Dahlir, nous avons pu être mis en contact avec le centre de loisirs de Chadrac. Luce y est allé plusieurs fois et cela fonctionne bien. En fait, nous nous sommes rendus compte que nous pouvions alors ouvrir plein de portes ! »

NOVEMBRE

Dahlir santé : le sport pour se démarquer des addictions…

dahlir santéDans le cadre du volet santé du Dahlir, plusieurs bénéficiaires de l’ANPAA (Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie) prennent part à des séances sportives encadrées en Haute-Loire par le CODEP GV, et ce pour la troisième année. « Si il y en a qui se sentent bien psychologiquement, ils peuvent alors être orientés vers une seconde phase, l’intégration via le Dahlir ». Actuellement, ces séances hebdomadaires concernent une dizaine d’inscrits. Des personnes qui présentent toutes sortes d’addictions, de l’alcool aux problèmes de souffle et « qui ont besoin de reprendre confiance en eux, par une remise en forme douce » précise Sylvia Mercadier, infirmière à l’ANPAA, qui salue l’action du Dahlir : « Il y a un suivi, et les personnes ne se sentent pas abandonnées ».

Une Dahlir TV à l’aérodrome !

Une trentaine de membres de la marque territoriale Silicon Velay a assisté à l’enregistrement de la 31e émission de la Dahlir TV, lundi 16 novembre à l’aérodrome de Loudes / Le Puy-en-Velay. Une émission en immersion chez Hexair, compagnie aérienne au Puy-en-Velay . « Le concept de l’émission est sympa, dynamique… et c’est un bel exemple de développement de produit entre trois, quatre acteurs de la marque ! » a salué Samuel Chardon, président de EnCompany, à l’initiative de la SiliconVelay. En plateau, les invités sont précisément revenus sur la structure Fablab pilotée par l’IUT du Puy-en-Velay, et pour lequel le Dahlir sera impliqué dans un projet de mixité.

 

DECEMBRE

Un conte au pied du sapin
Couverture« Le Soleil sous les branches », c’est le premier conte du Dahlir. L’auteur Edgar Orray et l’illustratrice Amélie Clavier signent un conte merveilleux et invitent avec une grande finesse ses jeunes lecteurs à comprendre ce qu’ils perçoivent comme une différence. « Nous nous sommes engagés dans le financement et la promotion d’un conte comme un outil pédagogique à l’adresse des enfants », explique Pierre-Emmanuel Baruch, directeur du Dahlir.

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Handibasket : objectif maintien pour les Ponots

Conte : Amélie a commencé ses dédicaces...