Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Avec le Dahlir, Didier Maneval attend sa nouvelle monture !

12 février 2016

Cela fait plus de trente ans qu’il est dans le giron du vélo. Champion de France handisport, quadruple champion de France en tandem sur piste et sur route , Didier Maneval a, malgré son handicap visuel, continué à vivre sa passion. Et, plus que ça, donné le tournis à de nombreux adversaires en compétition. Ce sportif dans l’âme n’en a pas pour autant mis de côté son engagement associatif. Il a d’ailleurs été, durant plusieurs années, le seul président en situation de handicap d’un club valide, le Vélo club du Haut-Lignon.

Changement de selle en 2016

C’est d’ailleurs sur ses terres du Chambon-sur-Lignon que l’homme, accueillant, chaleureux, nous a reçu. S’il n’est plus un forcené de courses en tandem comme auparavant, « avant je faisais 500 km par semaine… à présent c’est plutôt 7000 par an ! », Didier Maneval a encore des fourmis dans les jambes. Et pour cause. Dans quelques jours, lui et ses fidèles coéquipiers  vont pouvoir enfourcher un tandem tout neuf. « Ces derniers temps, mon ancien vélo avait pas mal de problème. Au niveau du pédalier en aluminium il vieillissait pas mal » explique Didier Maneval, qui va pouvoir désormais bénéficier d’un outil performant, doté d’un bon cadre. Il s’amuse : « Je regrette de ne pas avoir vingt ans de moins… mais là, je vais avoir une superbe machine ! » Didier Maneval qui tient à remercier chaleureusement les organismes qui se sont fédérés, sur une initiative du Dahlir, pour permettre, en grande partie, l’achat de ce tandem, dont le coût total avoisine les 9000 euros. «  Le Dahlir nous a aidé à évaluer le surcoût lié au handicap, pour l’acquisition du tandem » détaille Maryse Combet, responsable du pôle prestations de la Maison départementale des personnes handicapées de Haute-Loire. « C’est la deuxième fois que nous travaillons sur projet tandem. La dernière fois, c’était avec un adolescent ». Et de poursuivre : « Nous sommes dans cette mission de compenser le handicap. Monsieur Maneval va pouvoir continuer à exercer le sport qu’il aime. C’est cela qu’il faut retenir ».

« Important d’être ensemble »

En attendant de se remettre en selle sur les itinéraires des Hauts plateaux, Didier Maneval peaufine sa préparation musculaire, à la salle de sport de Tence, à deux pas de chez moi ! Il salue l’action du Dahlir. « C’est très bien de regrouper les personnes. Mette les gens en situation de handicap dans un secteur, c’est occulter le bénéfice qu’on peut tirer du valide avec la personne en situation de handicap. Vous savez, nous ne sommes pas idiot pour autant… Nous nous régalons, nous apprenons à nous connaître ». Il ajoute : « Beaucoup de gens n’osent pas nous parler car ils ont peur du handicap. Il ne faut pas leur en vouloir. Mais c’est pour cela qu’il est important d’être ensemble ».
Si tout va bien, Didier Maneval étrennera sa monture lors de la cyclosportive l’Ardéchoise, en juin prochain… aux côtés d’un certain Laurent Wauquiez !

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Roc d'Azur : la team DAHLIR en préparation !

« Casser la verticalité associations / entreprises »