Passer au contenu Passer à la navigation Accéder au formulaire de recherche

Zoom sur l’ALSH de Saint-Laure

17 avril 2018

Mercredi 12 avril, c’est l’effervescence parmi les groupes des Poussins et des Musclés, au centre de loisirs de Saint-Laure. Tous attendent avec impatience l’arrivée de leurs camarades de l’IME de Mozac.

Cette journée de sensibilisation à la différence est loin d’être un acte isolé dans le programme d’activités de la structure. Depuis quelques mois, les enfants participent à de nombreux ateliers autour de la différence et de la mixité. L’équipe d’animation nous en dit plus.

 

“Lorsque j’ai évoqué l’idée de réaliser un projet de sensibilisation au handicap et à la médiation animale, les membres de l’équipe d’animation se sont un peu demandés où je voulais en venir, avoue Gladis, animatrice en formation BPJEPS. Petit à petit, tout le monde s’est pris au jeu : les enfants, leurs familles, les animateurs.

Dans le cadre de ma formation, nous avons mis en place des ateliers selon les tranches d’âge, comme la venue des chiens guides d’aveugles de Lezoux, l’association Handischool, une initiation au langage de signes, une animation braille, des créations autour des Bouchons d’amour.

 

Hélène, Directrice-adjointe du centre de loisirs insiste sur cette démarche de de sensibilisation :

“2018 est l’année dédiée à la prévention en général. Nous organisons en lien avec le projet de Gladis de nombreuses activités autour de la santé, du handicap, la nutrition. Les retours positifs des enfants et de leurs parents nous confortent dans cette idée.”

 

“C’est vrai que nous avons eu des retours très positifs de la part des familles, renchérit Gladis. J’ai également reçu des félicitations de la part de mes formateurs.

Aujourd’hui, nous accueillons des jeunes de l’IME de Mozac qui partageront les activités avec les enfants du centre.

Ce matin, nous allons créer ensemble un arbre de la vie, sur lequel chacun pourra apposer sa création. L’après-midi, ce sera une activité sportive !”

 

C’est la première fois que nous organisons ce genre de journées, explique l’une des éducatrices de l’IME. C’est une très bonne idée. Les jeunes étaient impatients à l’idée de venir partager ces activités. Si nous avons de bons retours à l’issue de la journée, pourquoi ne pas la renouveler lors des prochaines vacances.”

 

 

L’accueil de loisirs pour tous, au centre de loisirs de Saint-Laure

En parallèle de ces ateliers, le centre de loisirs accueille un petite fille, accompagnée par le DAHLIR. Hélène se rappelle avec précision de cette situation.

 

“Il y a quelques années, nous pouvions accueillir la fillette. Par la suite, c’est devenu compliqué et moins gérable avec les moyens dont nous disposions.

Lorsque nous avons été contactés par le DAHLIR, tout s’est mis en place rapidement. Nous avons recruté une animatrice supplémentaire, dans le cadre d’un D.A.S.

Christelle est présente pour cette petite fille et le reste du groupe. Lorsqu’il y a trop de bruit ou que l’activité dure trop longtemps, elles peuvent prendre un moment de calme.  Elle participe à toutes les activités, aux sorties comme les autres.”

 

“La Demande d’Animateur Supplémentaire est un plus pour notre structure. Le centre de loisirs de Saint-Laure a toujours accueilli des enfants en situation de handicap, lorsque c’était gérable à notre niveau.

L’accompagnement du DAHLIR facilite les choses et nous voyons de belles évolutions avec cette petite fille. De même pour ses camarades, qui dès le plus jeune âge, apprennent à avoir l’esprit ouvert sur la différence… et peuvent aussi en parler à leurs parents !”, conclut Didier, Directeur du centre de loisirs.

 

Copyright - Dahlir 63 (http://dahlir63.fr)

Le Club Alpin Français de Clermont-Ferrand

Une sortie en altitude pour les bénéficiaires du DAHLIR Insertion