Une randonnée avec Emmanuel

19 octobre 2018

#Accompagnement #Randonnée

 

Déjà un an qu’Emmanuel marche aux côtés de l’Amilclub Croix de Neyrat. Ce dynamique supporter de l’ASM ne supporte pas l’ennui. Il a fait appel au DAHLIR pour l’accompagner dans son projet de randonnée.

 

“Auparavant, je marchais avec Mathieu l’éducateur du S.A.M.S.A.H. Croix Marine. J’ai eu envie de continuer cette activité, afin de rencontrer de nouvelles personnes. Mais surtout je ne me voyais pas passer le dimanche après-midi dans mon canapé.

C’est ainsi que Mathieu a fait le lien avec Claire, chargée d’accompagnement du DAHLIR.”

Faciliter le lien entre le bénéficiaire DAHLIR et le club…

 

À la suite d’une rencontre entre Emmanuel, l’éducateur du SAMSAH et la chargée d’accompagnement DAHLIR, celle-ci a effectué les recherches pour trouver une activité adaptée aux envies d’Emmanuel.

 

Le président de l’Amiclub Croix de Neyrat se souvient de ce premier contact.

“L’Amiclclub est une association laïque ouverte à toutes et tous ! Nous comptons 600 adhérents. Lorsque la chargée d’accompagnement DAHLIR m’a fait part du projet d’Emmanuel, je n’ai vu aucun inconvénient à ce qu’ils viennent tous les deux pour tester la randonnée.”

 

Avec 150 licenciés, l’activité randonnée séduit de nombreux adeptes. Accessible à tous, les circuits sont adaptés aux niveaux de chacun, de quatre à trente kilomètres et plus…

 

Vers une pratique autonome de l’activité.

Cet automne, Emmanuel a repris son adhésion au sein de l’Amilclub. Chaque dimanche, il participe aux sorties proposées par l’association. Excepté les jours de match de l’ASM où il s’engage en tant que bénévole d’un club de supporter.

 

“Je ne supporte pas de m’ennuyer. Le dimanche matin, nous nous donnons rendez-vous sur la parking d’Auchan pour covoiturer jusqu’au lieu de départ de la randonnée.

Je crois que le circuit que j’ai préféré c’est la montée du Col de Béal.

Je me munis de tout le nécessaire pour randonner dans de bonnes conditions : les chaussures, les bâtons, une bouteille d’eau et parfois un casse-croûte lorsque nous partons pour la journée. L’ambiance est très conviviale !”

 

Les parcours se suivent et ne se ressemblent pas. Encadré par deux intervenants, chaque randonnée permet aux participants de découvrir les richesses du territoire.

 

La première fois, je me suis rendu à la séance d’essai en compagnie de Claire, la chargée d’accompagnement DAHLIR. Elle s’est assurés que tout se passe bien. Puis je me suis rendu de manière autonome aux séances suivantes.

À la suite des sorties, je ne ressens jamais de courbature.

Cette année, j’ai participé à neuf séances de randonnée ainsi qu’à l’assemblée générale de l’Amilclub. Cela m’a permis de découvrir la vingtaine d’activités proposées par l’association !”

Alain, le calme après le sport

“Au départ, je me rends aux séances de sport à reculons… Pour finalement en revenir content. Je sens que ça fait du bien à mon corps, mes articulations. Cela m’apaise”. C’est ainsi qu’Alain résume sa …

Jérôme Parant, éducateur spécialisé à l'IME de Pompignat

#autonomie #loisirs   Depuis septembre 2015, l’Institut Médico Educatif de Pompignat dispose d’une unité spécifique destinée aux jeunes porteurs de troubles autistiques. En parallèle, l’établissement accueille une cinquantaine d’enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle. Une équipe de …